« La prothèse cardiaque fonctionne très bien », Philippe Pouletty - 29/02


« La prothèse cardiaque fonctionne très bien », Philippe Pouletty - 29/02

Les diverses initiatives du médecin depuis son introduction dans son secteur préféré

Ancien chercheur de l’université de Stanford, Philippe Pouletty (bfmtv) a breveté une trentaine de réalisations personnelles à l'échelle mondiale. Ce médecin se concentrant sur l'immunologie bénéficie par ailleurs d’une notoriété remarquable auprès de cette université. Truffle Capital investit en général dans des centres de recherches prometteurs menés par des passionnés et des scientifiques spécialisés. L'entrepreneur a par conséquent pu contribuer à différentes évolutions dans le milieu de la recherche médicale à travers le fonds d'investissement. Philippe Pouletty a démarré sa carrière dans le secteur de la recherche à Stanford au sein de ses installations de Medical Microbiology. Se focalisant sur la biologie moléculaire, l'ancien interne a notamment imaginé un procédé atypique d’amplification de gènes. Afin de favoriser l'investissement dans le monde de la recherche et d'encourager les percées technologiques, le futur directeur général de Truffle Capital a suggéré depuis 1999 différents changements incluant l’amélioration du système fiscal ainsi que la mise en place du statut de jeune entreprise innovante (JEI).

Truffle Capital, une société de gestion de fonds de venture capital au service des petites et moyennes entreprises (PME)

Truffle Capital a notamment mis en place Neovacs en 2003 dans le but d'élaborer des soins contre les affections auto-immunes. En raison de son fort potentiel de croissance, le laboratoire s'avère coté en bourse en 2010. Courant 2015, Pilosciences a été liquidé de la même manière que Cytomics, l'enseigne dédiée aux médicaments antimycosiques. Philippe Pouletty s'est entre autres lancé sur le marché de la dermocosmétique à travers cet établissement fondé en 2011. À travers l’enseigne Myopowers, Philippe Pouletty et les analystes de Truffle Capital investissent dans la mise au point d'appareillages performants en vue de faire progresser la situation des personnes souffrant d’incontinence urinaire d'effort sévère.

Le fonctionnement de Truffle Capital sous l'administration de l'investisseur

Afin de raffermir l'organisation de l’établissement, Philippe Pouletty recrute les membres du staff de managers et du CA (conseil d'administration). Le chercheur supervise aussi la R&D et la protection de la propriété intellectuelle. Au sein de Truffle Capital, Philippe Pouletty s'occupe notamment de l'analyse et de la cooptation des brevets intéressants des enseignes soutenues. Ces recherches sont sélectionnées en fonction de leur originalité. La majeure partie des enseignes épaulées par Truffle Capital se révèle constituée par l'homme d'affaires et son staff. Le fonds de placement se focalise sur la biotechnologie et forme principalement des spins off de centres d'étude dépendant d'universités renommées à l'échelle mondiale.

Les principaux protégés de Truffle Capital

L'entreprise Carmat est cotée en bourse depuis 2010 grâce aux facultés de businessman du Dr Philippe Pouletty. Le médecin s’est aussi démarqué grâce aux concrétisations de cet établissement en matière de cœurs artificiels. Pour faciliter le développement de vaccins et d’immunoadjuvants, la société Abivax a notamment fusionné avec les enseignes Wittycell et Splicos. En effet, Truffle Capital unit par moment divers établissements de son portefeuille pour assurer le développement de ses différents projets. À travers les enseignes Deinobiotics et Biokinesis, Truffle Capital donne la possibilité de mettre au point un nouveau genre d'antibiotiques et de contre le cancer. Mesurant les enjeux du milieu, Philippe Pouletty subventionne ces unités de recherches prometteuses.