Philippe Pouletty | Truffle Capital


Philippe Pouletty | Truffle Capital

Une fois son bac série C en poche, Philippe Pouletty (Profil sur Philippe Pouletty avec philippe-pouletty.com) intègre la faculté de médecine de l’UPMC (université Paris VI). Le futur businessman sort diplômé courant 1981. En 1986, le futur businessman intègre Stanford après avoir obtenu son doctorat en médecine avec les félicitations du jury à l’université de Paris VI. Durant son passage à Paris, Philippe Pouletty bénéficie d'une bourse de l’INSERM en immunologie. Le jeune chercheur a pu grandement rehausser ses compétences en la matière au sein de l’hôpital Saint-Louis.

La première fonction de France Biotech consiste à faciliter le dialogue entre les entrepreneurs et les chercheurs. Cet organisme regroupe plus de 150 compagnies se concentrant sur la biotechnologie et installées sur tout le territoire français. Ancien interne des hôpitaux de Paris, Philippe Pouletty soutient différentes manifestations contribuant à soutenir le monde de la recherche et de l’entrepreneuriat. L'entrepreneur se retrouve par ailleurs désigné président d’honneur de France Biotech depuis 2009. Philippe Pouletty se trouve être membre de la société française d’immunologie (SFI) depuis 1982. Le chercheur est par ailleurs entré dans la Stanford University Invention Hall of Fame grâce à ses travaux en biologie moléculaire présentés de 1986 à 1988.

Premiers projets de l'ancien interne des hôpitaux dans l'univers de l'entrepreneuriat

En 1995, Philippe Pouletty a participé à la constitution de DrugAbuse Sciences Inc. durant son passage enrichissant à la Silicon Valley. L'entreprise s'efforce d'élaborer de nouvelles solutions pour pouvoir surmonter la dépendance aux drogues et à l'alcool. Simultanément à l’introduction en bourse de SangSat, l'homme d'affaires finance la compagnie de biotechnologie RedCell Inc. (désormais nommée Conjuchem Inc.) explorant l’effet combiné de traitements sur les érythrocytes et l’albumine. Se concentrant sur la biotechnologie, Clonatec se trouve être une précurseure de cette discipline sur le territoire français. La startup a été bâtie par le médecin alors qu'il effectuait ses premiers pas dans l'univers de la recherche. Cotée au Nasdaq dès 1993, SangSat Inc. a été fondée par Philippe Pouletty via différents brevets personnels. Cette startup fondée en 1988 est une experte en transplantation d’organes.

Les protégés notables de Truffle Capital

Parfois, Truffle Capital marie divers établissements de son fonds de capital-risque pour pouvoir soutenir la progression de ses nombreux concepts. Abivax a entre autres absorbé Wittycell et Splicos pour pouvoir améliorer l'élaboration de vaccins et d’immunomodulateurs. Philippe Pouletty a notamment marqué les esprits via les concrétisations de l'entreprise française Carmat en matière de cœurs artificiels. En raison des compétences d’homme d'affaires du chercheur, l'entreprise s'avère entrée en bourse dès 2010. Courant 2014, la société d’investissement tenue par Philippe Pouletty a formé Diaccurate en partenariat avec l’Institut Pasteur. L'enseigne de biotechnologie s’applique à créer un nouveau genre de remèdes pour soigner les malades atteints du SIDA.